pointe


pointe
Pointe. s. f. Bout piquant & aigu de quelque chose que ce soit. Pointe acerée. la pointe d'une espine, d'une areste. La pointe d'une espée, d'une aiguille, d'un clou, &c. aiguiser, émousser la pointe d'un couteau. la pointe d'une lance, d'une picque, d'une pertuisanne. il tourna la pointe de son espée contre son estomach.
On dit fig. qu'Un homme a emporté quelque chose à la pointe de l'espée, pour dire, qu'Il l'a emporté de vive force. Et, Faire des querelles sur la pointe d'une aiguille, pour dire, Faire des querelles sur des choses de rien.
Pointe, se dit aussi du Bout, de l'Extrémité des choses qui vont en diminuant. La pointe d'un clocher. la pointe d'une montagne, d'un rocher. la pointe des herbes. la pointe de l'Isle. il marche sur la pointe du pied. il porte la pointe du pied en dehors.
On dit en termes de Guerre, Avoir la pointe de l'aile droite, de l'aile gauche, pour dire, Estre placé à l'extrémité de l'aile droite, de l'aile gauche.
Pointe, se dit encore en parlant du vin, & signifie Une certaine saveur piquante & agreable. Ce vin n'a pas de pointe, il est plat. il nous a donné d'un vin vieux qui a autant de pointe que du vin nouveau. Et on dit, Estre en pointe de vin, pour dire, Avoir de la gayeté, à cause qu'on a bû un peu plus qu'à l'ordinaire. Il est agreable quand il est en pointe de vin. il estoit en pointe de vin quand il dit cela.
On dit, qu'Une sausse n'a pas de pointe, pour dire, que Le goust n'en est pas assez relevé. Et on dit qu'Il y manque une pointe de sel, de poivre, d'ail,
de vinaigre, &c. pour dire, qu'Il faudroit y adjouster un peu de sel, de poivre, &c.
On dit, La pointe du jour, pour dire, Le point du jour, la premiere apparence du jour. Il partit à la pointe du jour, à la petite pointe du jour.
On appelle fig. Pointe d'esprit, Une pensée qui surprend par quelque subtilité d'imagination, par quelque jeu de mots. Cet homme affecte de ne parler que par pointes, de dire tousjours des pointes. les pointes ne sont plus gueres à la mode. Et on appelle Pointe d'epigramme, La fin d'une épigramme, qui finit par une pensée subtile, aiguë, &c.
Pointe, se dit encore en termes de Chasse, du vol d'un oiseau qui s'esleve vers le Ciel. L'oiseau fit une pointe, & fondit tout d'un coup sur la perdrix, il a fait une belle pointe. la perdrix ayant receu le coup fit une pointe, & tomba toute roide morte.
On dit fig. Poursuivre sa pointe, pour dire, Continuer son dessein, l'entreprise qu'on a faite avec la mesme chaleur, la mesme vigueur qu'on l'a commencée. Quand on a bien commencé, il faut poursuivre sa pointe. il n'en voulut jamais demordre, il poursuivit tousjours sa pointe.
Pointe, se dit absolument de diverses choses. Ainsi on appelle Pointe, Une sorte de petit cloud sans teste, dont les Vitriers ont accoustumé de se servir pour attacher des panneaux de vitre. Et on appelle aussi Pointe, Un instrument dont les Graveurs se servent pour graver à l'eau forte.
Pointe, se dit encore absolument d'Une piece de coiffure de deüil que les femmes portent sur leurs cheveux, & qui vient en forme de pointe jusques sur le front. Une pointe bien faite, mal faite.
En pointe. adverbial. En forme de pointe. S'élever en pointe. se terminer en pointe. finir en pointe. tailler en pointe. des pierres taillées en pointe de diamant.

Dictionnaire de l'Académie française . 1964.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • pointe — [ pwɛ̃t ] n. f. • 1150; bas lat. puncta; de pungere « poindre » I ♦ Extrémité pointue. A ♦ (Concret) 1 ♦ Extrémité allongée (d un objet qui se termine par un angle très aigu) servant à piquer, percer, tracer finement. Pointe d une aiguille, d un… …   Encyclopédie Universelle

  • pointé — pointe [ pwɛ̃t ] n. f. • 1150; bas lat. puncta; de pungere « poindre » I ♦ Extrémité pointue. A ♦ (Concret) 1 ♦ Extrémité allongée (d un objet qui se termine par un angle très aigu) servant à piquer, percer, tracer finement. Pointe d une aiguille …   Encyclopédie Universelle

  • pointé — pointé, ée (poin té, tée) part. passé de pointer. 1°   Terme de blason. Se dit des fleurs dont les folioles et les épines sont d un autre émail que la fleur et ses boutons. 2°   Terme de musique. Note pointée, note suivie d un point qui en… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Pointe — Sf geistreicher Schlußeffekt erw. fremd. Erkennbar fremd (18. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. pointe, eigentlich Spitze , dieses aus l. pūnctum n. Stich , dem substantivierten PPP. von l. pungere (pūnctum) stechen . Adjektiv: pointiert.… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • pointe — also pointes [pwænt US pwa:nt] n [U] if ↑ballet dancers are on pointe, they are dancing on the ends of their toes with their feet in a vertical position …   Dictionary of contemporary English

  • Pointe — Surtout porté dans la Nièvre et la Marne, le nom peut renvoyer aux divers sens de pointe (voir Lapointe), mais il est souvent attesté comme variante de Pointre, nom de famille aujourd hui disparu porté dans les mêmes régions. Sens probable :… …   Noms de famille

  • Pointe — Pointe: Der Ausdruck für »überraschender ‹geistreicher› Schlusseffekt (z. B. eines Witzes)« wurde im 18. Jh. aus gleichbed. frz. pointe entlehnt, das wörtlich »Spitze, Schärfe« bedeutet und auf vlat. puncta »Stich« zurückgeht. Dies ist das… …   Das Herkunftswörterbuch

  • Pointe — (fr., spr. Poängt), 1) Spitze, Landspitze; 2) Stachel, Schärfe, bes. die des Witzes …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Pointe — (franz., spr. pŭängt ), Spitze; Vorgebirge; Bollwerksspitze (Pünte); witziger Einfall, Spitze eines Witzwortes etc …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Pointe — (frz., spr. pŏängt), Spitze, bes. eines Witzes etc …   Kleines Konversations-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.